LE POINT

Prélèvement à la source. Les versements opérés en 2018 sur le PERP ou le Madelin ne seront pris en compte qu’en 2019 et pour moitié de leur valeur ! Nos conseils. 

C’est d’autant plus regrettable que les sommes versées, même si elles ne bénéficient d’aucun avantage fiscal à l’entrée, seront taxées à la sortie, puisqu’on on ne tiendra pas compte alors de l’année blanche. Investir dans un PERP en 2018 revient donc à alimenter sa retraite avec un demi-coup de pouce fiscal, alors que l’impôt à payer sur la rente sera lui, lui, calculé plein pot… « Pour beaucoup de contribuables, les versements réalisés en 2018 et 2019 dans l’épargne retraite ne produiront aucune utilité fiscale » confirme Maryline Lourenco

Lire l’article >

CHALLENGES

Malgré l’alourdissement de la fiscalité, la hausse des prix de vente et la fin programmé du dispositif Pinel, l’immobilier locatif conserve des atouts indéniables.

Pour la première fois depuis 2014, les ventes de logements neufs aux investissements sont repassées sous les ventes à ceux qui achètent pour y habiter: elles ont chuté de 10.4% avec 28550 réservations enregistrées au premier semestre  2018, contre 31 873 ventes au premier semestre 2017.

D’autres encore ont misé sur la location meublée de longue durée. Avec son bail d’un an renouvelable, elle est jugée moins contraignante. « Le dispositif d’amortissement du bien alors appliqué et la déduction des frais

Lire l’article >

L’OBS

A dix ans ou plus de la retraite, on a le temps de se préparer sans effort excessif, ni précipitation. Le panel des solutions de placements est ouvert, et les potentielles performances, élevées.

« Sur du long terme, tout devient très rentable, même les investissements plus risqués. Car plus le temps passe, plus les accidents de marché sont lissés. On profite alors à plein des cycles qui valorisent le capital initial », affirme Guillaume Eysette, conseiller en gestion de patrimoine et fondateur du cabinet Gefinéo.

Une fois cochée l’étape majeure de l’achat de la résidence principale, certains auront l’occasion de réaliser un investissement

Lire l’article >

BFM BUSINESS

Du côté des pépites, Jean-Charles Belvo, gérant Actions Europe chez Inocap Gestion, nous recommande Sika, le leader mondial de la production de matériaux de construction.

Lire l’article >

INVESTISSEMENT CONSEILS

Guillaume Eysette, conseil en gestion de patrimoine au sein du cabinet Gefineo depuis 2008 (Paris VIIIe), nous propose sa vision des fonds et la manière dont il les sélectionne et les utilise.
Elle permet d’accéder à des gérants qui ne sont pas dans les listes des fonds éligibles dans les contrats d’assurance vie. Le multigérant nous permet alors d’accéder à des gérants compétents et performants et donc d’avoir un panel plus large à proposer à nos clients. Il peut s’agir de fonds distribués par des sociétés qui n’ont pas de force commerciale sur le marché des CGR, soit faute de moyen sur cette cible, soit parce que ce sont les investisseurs qui viennent à eux.

Lire l’article >

MATVIMMO

Loi Malraux : Pourquoi faut-il privilégier des villes où le prix du marché est assez élevé ?

Interview de Stéphane Gianoli, président de Financière Magellan.

Lire l’article >

CHALLENGES

Les produits financiers destines a améliorer la retraite n’ont déjà pas la cote.Leur encours n atteint pas 200 milliards d’euros, soit moins que le Livret A (280 milliards) et, surtout, que l’assurance vie (1700 milliards) De ces placements spécialises, les plus appréciés des actifs sont ceux combinant épargne et réduction d’impôt.  C’est  le cas notamment, du rachat de trimestres (acquisitions de trimestres d’études qui n’ont pas été cotisés) et du Plan d’épargne retraite populaire (Perp). Mais cette année, en plus, il faudra être particulièrement attentif, car avec le prélèvement à la source, 2018 sera une année sans impôt. Or comment réduire ses impôts s’ils ont été annulés ? Petite leçon fiscale. 
SUSPENDRE LES VERSEMENTS SUR SON PERP OU EN OUVRIR UN.

Lire l’article >

FEMME ACTUELLE SENIOR

Retraites complémentaires : les conséquences de la retraite de 2019
La fusion des régimes de retraite complémentaires du privé Agirc et Arrco au 1er janvier 2019 va avoir de
nombreuses conséquences, en particulier pour les salariés. Et la plupart sont négatives…
A compter du 1er janvier 2019, un nouveau régime unique, dénommé régime Agirc-Arrco, va remplacer les
actuels régimes du même nom. Tous les salariés du privé, cadres et non cadres, n’auront plus qu’un régime
seul régime complémentaire obligatoire en plus de leur régime de base. Il reprendra les droits qu’ils ont
acquis dans les deux régimes jusqu’à cette date et son fonctionnement sera identique.

Lire l’article >

LA BOURSE ET LA VIE

Dans un nouveau contexte de marché, la (les) guerre(s) commerciale(s) viennent parfois assombrir les perspectives des marchés financiers. Sans que cela ne remette pour l’instant en cause la tendance de fond sur les actifs risqués. Bilan de l’été et perspectives sur les marchés.
Comment peut-on percevoir aujourd’hui les risques sur les marchés financiers, l’économie américaine peut-elle continuer à ce rythme (relance budgétaire…), l’Europe est-elle en train de ralentir, l’impact de la crise turque sur les marchés émergents, de nombreuses questions se posent aujourd’hui aux investisseurs. Quid de la divergence des taux entre l’Europe et les Etats-Unis ? Et l’allocation d’actifs dans ce contexte ?

Lire l’article >

L’EVEIL DE LA HAUTE LOIRE

Les investisseurs ne sont qu’à moitié soulages. Le ralentissement économique observé au début de l’année semble avoir été une fausse alerte.
L’économie mondiale est parvenue à générer une croissance de 4 % au deuxième trimestre, après 3,6 % au début de cette année. Il n’en demeure pas moins un malaise, car les éléments négatifs réduisent la visibilité sur les marchés financiers, comme le Brexit, le budget italien, la guerre commerciale déclenchée par Donald Trump, etc.
De plus, les Etats-Unis affichent HO mois d’affilée de croissance depuis 2009. Et les avis sont partagés sur la fin du cycle. Les politiques monétaires instaurées par les banques centrales, afin de sortir de la crise déclenchée par la faillite de Lehman Brothers il y a dix ans,

Lire l’article >

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer