Immobilier : 3 solutions pour le transmettre à moindre coût

L’usufruit temporaire, une aide ponctuelle

L’un de vos enfants a besoin d’un coup de pouce pour ses études, après un divorce ou pour changer d’orientation professionnelle ? Vous pouvez lui abandonner pour une période donnée l’usufruit d’un bien, afin qu’il se loge gratuitement ou en perçoive les loyers. Au terme de cette « donation temporaire d’usufruit », vous recouvrerez, sans démarches, la pleine propriété du bien. Côté droits de donation, la valeur de cet usufruit temporaire est estimée à 23% de celle du bien pour dix ans (soit 23% pour un à dix ans, 46% pour onze à vingt ans, etc).

«Cette opération ne permet pas de préparer votre succession en douceur : après la période convenue, le bien fait à nouveau partie, en pleine propriété, de votre patrimoine», rappelle Frédéric Levassor, de Prudentia Patrimoine.

Lire l’article >

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer