LES ECHOS

Cinq questions essentielles avant d’investir sur les marchés actions.

L’investissement boursier est réputé être performant sur une longue période. Faut-il pour autant investir en 2020
alors que les marchés sont déjà très chers ? Ce qu’il faut savoir pour prendre les bonnes décisions.

Il n’existe pas de dosage particulier ou conseillé pour quantifier le poids des actions dans un patrimoine. Toutefois, une chose est sûre, il ne faut investir en Bourse que des sommes dont on n’aura pas besoin pendant plusieurs années. « Car c’est sur de très longues périodes que ce placement se révèle performant et bien plus que n’importe quels autres actifs », rappelle Guillaume Eyssette, directeur associé du cabinet Géfinéo.

Lire l’article >

L’AGEFI HEBDO

Co-investissement, un privilège non exclusif

Quelle est l’approche des « family offices » dans le « private equity » ? Qu’en est-il du co-investissement ?

LA PAROLE À JEAN-MARIE PALUEL-MARMONT. président de l’AFFO (Association française du family office).

Lire l’article >

LE REVENU

Placements atypiques: les charmes de l’investissement dans le vin.

Une tribune libre de Thomas Hébrard sur l’investissement dans des bouteilles de vin. (© DR)
Réaliser un investissement dans le vin peut avoir du sens si vous êtes non seulement amateur de bonnes
bouteilles mais aussi dans une logique de diversification patrimoniale. À condition bien sûr d’effectuer une
bonne sélection des vins acquis. Les explications de Thomas Hébrard, président-fondateur de U’Wine, maison
de négoce.

Lire l’article >

LE FIGARO

La baisse du livret A relance l’ambition des « super livrets »
La rémunération du livret A va baisser à 0,50% le 1er février ? Une déception pour les petits épargnants, mais une aubaine pour certains opérateurs. Plusieurs banques proposent des offres de livrets beaucoup plus attractifs, avec une rémunération de 2 à 3 % pendant deux à six mois

«À très court terme, ces produits ont clairement un intérêt, mais pas à moyen ou long terme», tranche Philippe Malatier, de K&P finances.

Lire l’article >

FEMME ACTUELLE SENIOR

L’assurance-vie se transmet-elle toujours hors succession?

Lorsque le bénéficiaire d’un contrat d’assurance-vie reçoit un capital ou une rente suite au décès du souscripteur, ces fonds sont transmis « hors succession ». Voici tout ce qu’il faut savoir si vous êtes concernée.

« Pour connaître les assurances-vie souscrites par le défunt, le notaire chargé de la succession interroge le fichier Ficovie, qui recense les contrats de plus de 7 500 euros », nous indique Guillaume Eyssette, directeur associé du cabinet Gefinéo.

Lire l’article >

GESTION DE FORTUNE

U’Wine mise sur le « Wine Banking »

Comme l’art banking, le « wine banking » permet de combiner plaisir et investissement. Le secteur gagne en maturité avec des acteurs comme U’Wine, agréé par l’AMF. La société de gestion bordelaise, qui propose un mandat de gestion sur une cave patrimoniale, a déjà séduit Société Générale Private Banking.

« C’est dans cette optique que nous avons abordé le secteur du « wine banking » en accompagnant les clients d’abord
sur la transaction viticole, puis sur la vente de «flacons rares », ces très grands crus d’exception qui peuvent valoir
plusieurs milliers d’euros », nous indique Matthieu Gombault, responsable de l’offre vin.

Lire l’article >

OPTION FINANCE

Le family office, un métier qui se réinvente

Aider les grandes fortunes familiales à pérenniser et faire fructifier leur patrimoine, telle est la mission traditionnelle
des family offices. Mais face à l’émergence d’un nouveau type de millionnaires, au profil très entrepreneurial, le secteur évolue. Les innovations touchent à la fois l’offre de services et les modèles économiques de ces conseillers patrimoniaux très haut de gamme.

«Les créateurs de start-up qui ont fait fortune n’ont pas les mêmes impératifs que les familles traditionnellement clientes des family offices », Bernard Camblain, président d’honneur, AFFO et co-fondateur.

Lire l’article >

INVESTIR

TABLE RONDE : Les actions sélectionnées par Arnaud Cayla.

Les nuages macroéconomiques, notamment guerre commerciale et Brexit, sont en train de se dissiper, alors que les politiques monétaires des grandes banques centrales restent accommodantes. Il en résulte
un environnement qui reste favorable pour les marchés, malgré le très beau parcours déjà réalisé cette année. Arnaud Cayla, de Cholet Dupont AM, estime pour sa part que, «après des années d’incertitudes, les deux principaux facteurs, derrière le ralentissement de la croissance mondiale, ont connu des avancées positives significatives ».

Lire l’article >

LE MONDE

Immobilier : les atouts du dispositif Malraux

Ce type d’investissement locatif dans l’ancien permet de profiter de fortes baisses d’impôt. Des conditions de défiscalisation qui destinent le Malraux aux particuliers les plus imposés : «Avec une tranche marginale d’imposition supérieure à 41 % ou si l’on est amené à recevoir une prime importante tous les ans, se tourner vers le Malraux a un grand intérêt», indique Elpidio Balbona, conseiller en investissement immobilier chez K & P Finance.

Lire l’article >

INVESTISSEMENT CONSEILS

Quand la gestion profilée atteint ses limites…

Guillaume Eyssette, directeur associé du cabinet Gefinéo, livre ses astuces sur la gestion profilée. « De quoi s’agit-il? De déléguer à un gestionnaire tiers la sélection des supports du contrat, en référence au profil du client. Chaque assureur définit ses propres profils, généralement en fonction de l’appétence au risque du client (équilibré, dynamique, etc.) ».

Lire l’article >

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer