MA TV IMMO

Interview – Comment et pourquoi placer votre argent dans une forêt ?

Placement diversifié : comment et pourquoi placer votre argent dans une forêt ?
La réponse avec Frédéric Levassor, conseil en gestion de patrimoine au sein du réseau Fiducée Gestion Privée.

Lire l’article >

LES ECHOS WEEK-END

Délices d’initiés : Six idées pour faire fructifier son argent. Ou dépenser futé.

II y a trois ans la petite societe de gestion Inocap lançait Quadrige, un fonds dédié aux PME françaises «innovantes exportatrices», précise Olivier Bourdelas, directeur général. Trois ans plus tard, force est de constater qu’il a vu juste. Quadrige, dont l’actif s’élève à 38,5 millions d’euros, affiche d’excellentes performances (à fin août) +88% sur trois ans (contre 36% pour les fonds de sa catégorie) et +18% sur un an (contre -3%). (…)

Lire l’article >

LE NOUVEL ECONOMISTE

Nouveaux contrats d’assurance-vie et concurrence : La voie dynamique

En période de taux bas et de loi Sapin 2, les nouveaux contrats se parent de diversité, de flexibilité et de services.

« Nous mettons en place un contrat différent pour chacun de nos clients, selon son profil et ses objectifs. Du coup, nous voyons rarement deux clients avoir la même performance. » Florence Nicolas, Cholet Dupont.
« Nous ne proposons pas un portefeuille modèle à tous nos clients, mais nous mettons en place un contrat différent pour chacun d’entre eux, selon son profil et ses objectifs. Du coup, nous voyons rarement deux clients avoir la même performance », explique Florence Nicolas, ingénieur patrimonial chez Cholet Dupont.

Lire l’article >

L’AGEFI ACTIFS

Le projet LURA, une « avancée vis à vis des poly-affiliés » – Sapiendo Retraite

Le projet de liquidation unique des retraites des régimes alignés (Lura) qui sera mis en place au plut tôt le 1er juillet 2017 représente « une avancée dans la simplification de la gestion des assurés poly-affiliés », estime la plateforme Sapiendo, spécialisée notamment dans la simulation des retraites.

Ce projet consiste à aligner le régime des salariés (CNAV) celui des salariés agricoles (MSA Salarié) et celui des indépendants (RSI). (…)

Lire l’article >

AU COEUR DE L’IMMO

Une bonne résolution pour la rentrée : renégocier son crédit immobilier

En un an, les taux immobiliers ont chuté, ce qui permet de repasser par la case banque pour renégocier son crédit et d’améliorer son confort de vie, voire de réaliser des économies. Pour renégocier son crédit, il ne faut pas hésiter à faire appel à un courtier ou un conseiller en gestion de patrimoine. (…)
« Il ne faut pas hésiter à faire appel à un courtier ou un conseiller en gestion de patrimoine car ils peuvent trouver une banque plus agressive pour attirer un nouveau client » tient à rappeler Julien Rabier de l’Institut du Patrimoine. (…)

Lire l’article >

MIEUX VIVRE VOTRE ARGENT

Financer les études de ses enfants

Les études supérieures représentent des dépenses de plus en plus élevées que les parents sont prêts à supporter. La solution ? Anticiper en épargnant très tôt et compléter, si besoin, avec un prêt étudiant à un taux compétitif.
« Au fur est à mesure que l’échéance se rapproche, on prendra soin de sécuriser le capital et les gains. On basculera progressivement ces sommes investies en multisupports vers le fonds en euros. C’est même préférable au moment où il faudra disposer de la somme », commente Antoine Tranchimand, associé chez K & P Finance. (…)

Lire l’article >

BFM BUSINESS

Interview de Vincent Guenzi (Cholet Dupont) pour BFM Business

Vincent Guenzi, stratège et gérant du fonds CD Amérique Stratégies chez Cholet Dupont, a décrypté les tendances sur les marchés américains. Il est notamment revenu sur la très bonne période estivale à Wall Street. En effet, la Bourse de New York n’a pas cessé de battre des records tout au long de l’été. Selon lui, cette belle performance américaine est due à une Fed très conciliante, la baisse de l’aversion au risque chez les investisseurs et les bons résultats des entreprises. – Intégrale Bourse, présenté par Guillaume Sommerer

Lire l’article >

BOURSIER.COM

Entretien avec Grégoire Masure, Président de Notairia, Une disproportion entre le nombre d’offices et le nombre d’actes

Boursier.com : Comment a évolué le nombre de notaires sur les dernières années ?

G.M. : Entre 2005 et 2015, le nombre d’offices en France n’a progressé que de 1,42%. Les pouvoirs publics ne délivraient qu’au compte-goutte les nouvelles installations. Pourtant, environ 1.000 nouveaux diplômés notaires sont formés chaque année et on estime que 12.000 diplômés notaires n’exercent pas. Beaucoup de jeunes ou de femmes ont vocation à exercer cette activité en libéral et non en salarié… La population et l’activité économique ont progressé depuis une dizaine d’années. Dans le même temps, le nombre d’actes a beaucoup augmenté… On a aujourd’hui une sorte de disproportion entre le nombre d’offices et le nombre d’actes.

Lire l’article >

L’AGEFI ACTIFS

Notairia veut favoriser le développement du conseil

L’ancien notaire et fondateur de CGP & Associés crée une offre à destination des notaires. Parmi les services, une rédaction d’actes et l’animation d’un réseau.

Révolution numérique et loi Macron obligent, les notaires en exercice doivent repenser leur modèle. Les 1650 diplômes notaires qui devraient bientôt pouvoir librement s’installer devront également faire face à de nombreux défis. Fort de ce constat, Grégoire Masure, ancien notaire salarié et fondateur en 2013 d’un cabinet de conseil en gestion de patrimoine à créé Notairia, une société chargée de les accompagner dans ces évolutions et d’animer le réseau formé par ses adhérents.

Lire l’article >

L’AGEFI HEBDO

Interview de Luc-Sorel Om, associé chez Investance Partners

« Tout dépend du business model et du type de clients ou de contreparties » :

« Le point d’équilibre peut se déplacer vers Francfort ou Amsterdam, mais on peut compter sur la créativité de Londres pour s’adapter rapidement. Son avenir comme centre financier dépendra d’une part du modèle mis en place avec l’Union européenne : « out », la Grande-Bretagne peut obtenir un accord de « libre-échange» ou adhérer à l’EEA; d’autre part, du business model de l’industrie financière et de sa position par rapport aux réglementations MIF 2 (…) »

Lire l’article >

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer